TOP
Image Alt

Blog Comall

Employeurs : comment briefer un freelance en rédaction ?

Jeune entreprise ou entreprise plus chevronnée, vous avez décidé de passer à la vitesse supérieure côté SEO. Et donc, d’embaucher un freelance sur Comall pour épauler vos équipes en rédaction web. 

Cependant, ce freelance connaît moins bien le produit que vos employés. Lui donner toutes les informations pour s’acclimater rapidement est donc un défi ! L’enjeu : que cette nouvelle plume qui aide votre équipe puisse rapidement adopter votre ton et adopter la personnalité de votre marque dans ses écrits. 

Alors, quelles informations transmettre ? Comment être certain que le brief soit complet ? Voici notre check-list.

Communiquer sur les enjeux et la personnalité de la marque 

Le premier pas pour être certain d’avoir des productions en ligne avec l’image que vous avez définie, est d’expliquer au rédacteur les enjeux de la marque. 

Le mieux pour cette phase est de programmer un call de 20 à 30 minutes. À l’oral, vous expliquerez bien, et le rédacteur pourra poser ses questions pour s’approprier activement les informations. C’est un investissement, car mieux la personne comprendra vos enjeux, moins vous aurez à corriger les productions. 

À ce stade, il faut déjà avoir envoyé : 

La charte éditoriale, dont le freelance aura pu prendre connaissance

[À lire :Charte éditoriale : comment la réussir ?]


La page “à propos”de l’entreprise, pour qu’il se familiarise avec son historique et sa mission.

Voici nos conseils lors de l’appel :

  • Expliquez-luila mission de l’entreprise(son objectif à long-terme) et sa vision (son sous-objectif actuel si elle en a un). 
  • Partagez-lui les grands enjeux de l’entreprisequi ne sont pas confidentiels pour qu’il ait du contexte. Et mentionnez comment son travail s’insère dans ces projets.
  • Présentez le blog et les éléments clés de la charte éditoriale. Quels sont les sujets principaux traités sur le blog ? Pour qui écrit-on et à quelle fréquence ? Quel ton employez-vous ? Du vocabulaire conseillé ou au contraire proscrit ? 
  • Évoquez enfin votre future collaboration. Y a-t-il des formats privilégiés ? Expliquez ce que vous attendez du freelance (des articles optimisés SEO, une certaine fréquence, divers formats). Demandez-lui les formats et sujets qu’il préfère. 

À la fin de ce call ou à la lecture de votre e-mail, le rédacteur doit avoir une connaissance globale de la marque, ses enjeux, ses formats et de l’étendue de sa mission. 

Définir la cible et l’angle du sujet 

Pour réussir son brief, il est faut avoir une idée précise de : 

✔ La cible de ce contenu : à qui s’adresse-t-on (une ou plusieurs cibles)

✔ Le ou les objectif(s) : à quoi sert l’article ou le guide ? 

✔ L’angle apporté au sujet : comment aborde-t-on ce sujet ? Quel est le message clé ?

Au vu de ces trois éléments, le rédacteur aura déjà une idée précise des enjeux et du format attendu. À cela, on peut ajouter : 


✔ Quelques ressources qu’on a trouvées qui peuvent aider à démarrer les recherches et planter le sujet

✔ Un ou plusieurs exemples d’articles similaires. 

Apporter toutes les informations pratiques 

Enfin, le brief doit contenir toutes les informations techniques relatives à l’article. 

✔ Le format : nombre de mots, format d’écriture (interview, dossier…)

✔ La date de rendu de la V1
✔ Si nécessaire, un contact d’expert à interroger 
✔ Un rappel du prix. 

Nous espérons que ces éléments vous aient aidé à élaborer vos premiers briefs. Bonne collaboration !

Post a Comment