TOP
Image Alt

Blog Comall

Freelance : Apprendre à gérer des clients insatisfaits

En tant que freelance, il peut parfois arriver que vous fassiez face à une désagréable expérience. Malgré votre expertise, le client n’est pas satisfait : mauvaise compréhension du travail demandé, attentes trop élevées de sa part, etc. De multiples facteurs peuvent amener à ce résultat. Vous pensiez avoir un nouveau client, vous avez donné le meilleur de vous mais malheureusement ça ne s’est pas passé comme prévu. Mais rassurez-vous ce n’est pas grave, ce sont des choses qui arrivent. C’est pourquoi, aujourd’hui nous vous donnons les clés pour apprendre à gérer les clients insatisfaits. 

Ne pas laisser vos émotions vous submerger 

Il est normal de ressentir de l’énervement face à la réaction du client. Mais il ne faut pas que ces émotions prennent le pas sur votre travail, votre motivation ou sur la relation avec votre client. Il faut savoir maîtriser votre colère qui, à terme, ne vous apportera rien de bon. Restez diplomate et calme. Si l’erreur vient du client, qui avait des espérances disproportionnées, il faudra lui rappeler, calmement, le lien entre sa demande et votre rendu qui, selon vous, aurait dû correspondre à ses attentes.

Apporter une solution 

Si vous avez fauté (problème de deadline, non-respect du brief, etc..), sachez reconnaitre votre erreur, faites profil bas et proposez-lui une solution. Il faut trouver un compromis pour qu’il comprenne que les erreurs arrivent mais que vous n’êtes pas de mauvaise foi. N’hésitez pas à réexpliquer votre mode de fonctionnement, à reformuler sa demande pour voir si vous êtes tous deux sur la même longueur d’onde et pour que chacun y trouve, au final,  son compte. 

S’assurer que le problème est résolu 

Lorsque vous aurez trouvé un terrain d’entente avec votre client et que vous aurez rendu les travaux finaux, il est important de le recontacter pour mesurer sa satisfaction finale. Vous montrerez que vous êtes à l’écoute de vos clients et que vous êtes prêt à donner votre maximum pour mener à bien vos projets. Vous éviterez, ainsi, la mauvaise publicité. Un problème résolu démontre votre professionnalisme et vos capacités à gérer les difficultés, ce qui peut potentiellement fidéliser le client. 

Apprenez de vos erreurs

C’est en forgeant qu’on devient forgeron. Faire des erreurs fait partie du processus et celles que vous avez déjà faites sont des erreurs que vous ne referez plus. Ne soyez pas trop dur avec vous-même. Le monde du travail, ici du freelancing, est un monde semer d’embûches qui, au final, vous apporteront plus de positif que de négatif. Grâce à l’apprentissage acquis avec un client insatisfait vous pourriez retirer, à l’issu, 10 clients satisfaits. Il vous suffit d’être très à l’écoute des besoins du client et de vous adapter à chacun pour amener une expérience personnaliser et ainsi satisfaisante. 

gérer des clients insatisfaits

Post a Comment